Le succès grandissant des customs

0
541
Custom Bike

Une soudaine envie de se détacher de la masse sur les routes ou lors de rassemblements qui sont de plus en plus nombreux et où vous êtes de plus en plus nombreux? Les customs sont peut-être faits pour vous. Ces motos customisées sont de plus en plus populaires en France et à l’international. Personnellement j’ai encore envie de rouler en sportive mais j’avais envie de parler un peu de ces bécanes originales dont je publie souvent des vidéos.

Qu’est-ce qu’un custom ?

A la base, le « custom » est issu de la culture américaine. Il fut également très populaire au Japon à partir des années 70. Il s’agit généralement de moteurs bicylindres qui ne sont pas faits pour la vitesse. La conduite est donc plus « cool » et relax. L’exemple le plus pertinent et connu de custom est bien sûr Harley Davidson.

Le terme « custom » a ensuite dérivé sur une nouvelle signification, plus contemporaine. Il signifie alors « customisé ». Un custom serait ainsi une moto modifiée, différente du modèle original. Les modifications sont la plupart du temps d’ordre esthétique. Elles peuvent être minimes ou très importantes selon les goûts!

Les différents types de customs

Les customisations sont principalement effectuées sur des modèles assez vieux, ou alors sur des modèles récents d’apparence vintage. Les sortes de customs privilégiées sont ainsi les « choppeurs » et les « cruisers », des modèles d’inspiration américaine, prédestinés à la personnalisation.

D’autres modèles plus inattendus de customs existent également comme les « Streetfighters » ; des versions modifiées de Roadster comme par exemple la très connue Ducati Monster. Ce site anglais recense les plus beaux modèles du genre.

Comment se procurer un custom

Deux méthodes sont privilégiées pour rouler en custom. La première est de commander un modèle déjà customisé. Le modèle peut être d’occasion, neuf ou alors personnalisable. Des marques très connues comme Deus Ex Machina sont spécialisées dans la customisation de motos.

Enfin, la deuxième méthode, certainement la plus intéressante, est de customiser son propre véhicule en se procurant tout d’abord un modèle de série puis d’effectuer les modifications soi-même. Vous pourrez par exemple vous procurer une Ducati monster d’occasion sur ce site si vous souhaitez rouler en Streetfigther, le juste milieu entre performance et customisation. Attention tout de même, un certain bagage technique est nécessaire pour faire les modifications soi-même.

Des éventuels problèmes d’homologation

Il n’est néanmoins pas toujours facile de faire homologuer son véhicule pour nos belles routes Françaises. Se procurer son custom chez un professionnel facilite la tâche de l’homologation par rapport à un modèle construit de A à Z.

Alors, le custom ça vous tente?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here