La police en VTT

0
580
vtt police
vtt police

Les policiers les plus entraînés de Vannes, Paris et de Marseille ne circulent pas en voiture ni à dos de cheval (comme on peut le voir parfois à la télévision) : ils ont opté pour une solution bien plus pratique, sportive et écologique : le VTT. A Paris, ils effectuent environ 1,5 millions de kilomètres selon les sources du site de la préfecture de police. Il s’agit donc de sportifs accomplis, bien loin de l’image du policier américain avachi dans sa voiture, un burger suintant dans ses mains graisseuses.

Les avantages du VTT en ville ?

A Vannes, la ville bretonne offre 5 vélos au commissariat de police. Le but? Rassurer les habitants et gagner en rapidité. Voilà de quoi passer des vacances de Noël plus sereinement! Même histoire pour Sainte-Suzanne, dans le Pays de la Loire, dont le commissariat a hérité de 3 VTT de qualité, comme ceux que l’on peut retrouver chez Bikester.

Bien sûr, il s’agit d’une part de respecter l’environnement, mais aussi de ne pas se retrouver coincé dans les embouteillages! De cette façon, il est ainsi plus simple de repérer les petits délits de la route et de s’en approcher sans encombre, tout en ayant plus de mobilité dans les lieux interdits aux véhicules tels que les parcs et les rues piétonnes. Par ailleurs, il a été prouvé que le policier vététiste est plus proche des gens et véhicule une image plus sympathique, plus chaleureuse et bien moins rébarbative – tout comme les postiers de « Bienvenue chez les Chti’s » ! Les jeunes, qui ont de l’énergie à revendre et à canaliser, pourront ainsi trouver leur voie comme policier vététiste.

Et vous, l’uniforme à vélo, ça vous évoque quoi ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here